Idylle et danse élégiaque pour basson et piano

Dernière modification
mar 12/03/2019 - 12:03
Author
Pierre Cathelain
French

Nouvelle partition avec ci-dessous, un extrait, la présentation de la pièce par le compositeur...

partition

Idylle et Danse élégiaque (Jean-Louis Couturier)

pour Basson et Piano

Éditions Andel – 2019.

Cycle : ?

Cette composition, destinée aux élèves des niveaux intermédiaires, a pour dessein d’asseoir la musicalité du soliste notamment par l’expression du phrasé. Déclinée dans la délicate tonalité de la bémol majeur, « L’idylle » s’affirme par une ample mélodie (notée cantabile) à la fois plaintive et suave, résultant d’une harmonie appogiaturée qui favorisera l’expressivité tant du basson que du piano.

Dans le deuxième mouvement, plus rapide et rythmé, le piano ouvre la danse dans la tonalité de do mineur, déterminant ainsi les contours du décor. On imagine rapidement qu’une ronde infernale invoquant des esprits malfaisants et enjoués se prépare, invitant le basson à rejoindre le tourbillon naissant. Dès lors, sans plus attendre, le basson mène la danse avec entrain, puis déviant quelque peut, s’autorise une envolée lyrique inattendue, histoire de prendre de la hauteur. Mais en réponse à la réitération insistante du piano, c’est maintenant un nouvel élan qui s’annonce sans retenue et avec davantage d’espièglerie colorée et joyeuse, par lequel nos deux compères se jouent de cette facétie évocatrice de maints sortilèges.