Désinfection des anches

https://blog.hodgeproductsinc.com/covid-19-reed-sanitizing/

 

Désinfection des anches contre la COVID-19

30 mai 2020

Ann Hodge

Traduit par Suzanne Assénat, avec l’aimable autorisation de Mme Ann Hodge, directrice de Hodge Products, Inc., pour la diffusion de la traduction.

Que savons-nous ?

Face à la COVID-19, l’hygiène des instruments à anche double passe aussi par la désinfection des anches. Si vous n’êtes pas un professionnel qui ne joue que les anches qu’il fabrique, il y a des chances que vos anches passent par au moins une autre bouche que la vôtre. Les enseignants qui essaient les anches de leurs élèves, notamment, s’exposent et exposent leurs élèves à des micro-organismes potentiellement pathogènes. C’est au cours d’un stage d’orchestre que j’ai attrapé le syndrome pied-main-bouche en partageant les anches avec un autre stagiaire. Par chance, j’ai été la seule à être malade mais tout le groupe aurait facilement pu être infecté. De bonnes mesures de désinfection des anches auraient peut-être pu l’éviter.

Bien que de nombreux fabricants d’anches prennent des mesures pour limiter la propagation du coronavirus et autres pathogènes, la désinfection des anches neuves relève de la responsabilité individuelle de leurs utilisateurs. Quant aux enseignants, ils vont devoir adapter leurs pratiques en fonction des connaissances disponibles quand les cours « en présentiel » reprendront. En faisant nos recherches pour cet article, nous avons constaté que les pratiques habituelles de nettoyage des anches sont, pour beaucoup, totalement inefficaces contre les virus et bactéries pathogènes. Il faut impérativement garder à l’esprit que, dans les méthodes exposées ci-après, un simple trempage de l’anche, comme à l’accoutumée, n’aura aucun effet désinfectant. Quelle que soit la solution désinfectante de votre choix, vous devez y immerger l’anche complètement. Les temps de contact recommandés se basent sur des données obtenues avec des surfaces propres et non poreuses car il n’y a pas eu d’expériences scientifiques sur les roseaux des anches. Commençons par les méthodes de désinfection générales préconisées par les Centers for Disease Control :

Options de désinfection

Alcool

Parmi les produits recommandés par les CDC et l’EPA, l’alcool à 70 % semble le plus efficace. Selon plusieurs études, l’isopropanol (C3H8O) et l’éthanol (C2 H5OH) ont une efficacité comparable pour la désinfection des surfaces dures.

L’isopropanol (alcool isopropylique) a un pH d’environ 8 et il est donc légèrement alcalin. En principe, il ne devrait pas détériorer le roseau. Inoffensif lorsqu’il est utilisé comme antiseptique externe, il peut être mortel s’il est ingéré en grande quantité. Nous recommandons un rinçage soigneux à l’eau claire pour l’éliminer après le trempage.

L’éthanol (alcool éthylique) a un pH d’environ 7,33, donc presque neutre, et ne devrait pas dégrader la cellulose du roseau. C’est l’alcool contenu dans toutes les boissons alcoolisées. On croit souvent que la vodka est un désinfectant efficace, mais ce n’est pas le cas : l’alcool désinfecte à partir d’une concentration d’au moins 60 %, or la plupart de vodkas contiennent seulement 40 % d’éthanol.

En revanche, l’Everclear1 est vendu à des titres alcooliques de 60 %, 75,5 %, 94,5 % et 95 % et peut constituer une solution sans risque, plus facile à trouver que les produits nettoyants alcoolisés par lestemps qui courent.

Tous les alcools ne conviennent pas pour nettoyer les anches : la présence de sucres dans les autres alcools de consommation peut endommager les roseaux et favoriser la prolifération de moisissures et de bactéries.

Pour qu’un traitement à l’alcool soit vraiment efficace, les CDC recommandent un temps de contact d’au moins une minute. Il ne suffit donc pas de plonger rapidement une anche dans l’alcool et d’en frotter l’intérieur avec un coton-tige ou un cure-pipe pour bien la désinfecter. Il faut l’immerger complètement pendant au moins une minute, et probablement plus longtemps car sa surface est poreuse. L’alcool, notamment isopropylique, peut laisser un mauvais goût sur l’anche : j’ai constaté que l’on pouvait le chasser en la trempant rapidement dans un verre d’eau, quoiqu’il soit probablement plus hygiénique de la rincer sous l’eau du robinet.

On croit souvent que les bains de bouche peuvent être utilisés pour désinfecter les anches. La plupart de ces solutions contiennent entre 10 % et 30 % d’alcool, ce qui est très insuffisant pour éliminer efficacement les virus. Elles contiennent aussi, en général, des huiles essentielles, des polysaccharides et des colorants qui risquent d’endommager les anches.

Peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée)

Bien que le peroxyde d’hydrogène soit acide (les dilutions disponibles dans le commerce ont un pH compris entre 4 et 5), le hautboïste Aaron Lakota s’en sert pour tremper ses roseaux et ne constate qu’une très légère dégradation de la cellulose. Les résultats de nos propres essayages de jeu et de nos examens au microscope tendent à le confirmer.

Les recommandations des CDC et de l’EPA indiquent que l’eau oxygénée diluée à 0,5 % ou plus désinfecte une surface lisse après un temps de contact de 5 à 10 minutes ; sur une surface poreuse, il faut probablement plus longtemps pour qu’elle soit bien mouillée.

Avec le temps, le peroxyde d’hydrogène (H 2O2) perd un atome d’oxygène et se transforme en eau (H2O). Selon les tampons présents dans l’eau oxygénée utilisée, la demi-vie du produit peut aller de cinq heures à vingt jours. Un flacon ouvert depuis plusieurs mois ne vaudra probablement plus rien.

Nous recommandons de rincer les anches après les avoir trempées dans l’eau oxygénée2.

Eau électrolysée

L’eau électrolysée est obtenue à partir d’une solution de sel, d’eau et de vinaigre, dont la composition est modifiée par un courant électrique pour produire de l’acide hypochloreux (HOCl) et de l’hydroxyde de sodium (NaOH, soude caustique). L’acide hypochloreux n’était utilisé jusqu’à présent que dans l’industrie car il ne se conserve pas longtemps et l’installation d’électrolyse nécessaire pour le produire était coûteuse. Plusieurs fabricants proposent toutefois, depuis quelques années, des électrolyseurs ménagers à un prix raisonnable.

La demi-vie de l’acide hypochloreux est de 4 heures seulement. Toutefois, il se décompose en chlore (Cl2 ) et en eau et cette solution a une demi-vie de 30 jours à l’abri de la lumière. Selon sa concentration, elle peut efficace comme produit de nettoyage pendant deux ou trois semaines.

S’agissant d’un nettoyant doux et non toxique, recommandé par les CDC et l’EPA pour éliminer le SARS-CoV-2, nous l’incluons dans notre liste de produits acceptables. Les CDC et l’EPA recommandent de mouiller les surfaces pendant 10 minutes pour que la désinfection soit efficace.

RiegerClean

Le RiegerClean, une solution à base d’eau électrolysée, est théoriquement efficace pour nettoyer les anches. Les composants actifs indiqués sur son étiquette sont le chlore (Cl2), l’acide hypochloreux (HOCl), le dioxyde de chlore (ClO2) et l’ozone (O3). La demi-vie de tous ces ingrédients (à l’exception du chlore) se compte en minutes ou en heures : le temps que le RiegerClean arrive en magasin, il ne contient plus que le chlore produit par l’électrolyse. Le fabricant affirme néanmoins que sa durée de conservation est d’au moins 12 mois à partir de la date de fabrication.

Ce produit ne figure pas sur la liste des désinfectants à utiliser contre le SARS-CoV-2 de l’EPA, mais celle-ci indique, pour d’autres produits similaires, que le temps de contact doit être de 10 à 15 minutes.

Le RiegerClean est vendu dans un petit flacon pulvérisateur. Pour une efficacité maximale, il ne faut pas se contenter de pulvériser la solution sur les anches mais les immerger dedans pendant 10 à 15 minutes.

Traitement thermique

Certaines études indiquent que le SARS-CoV-2 ne survit pas plus de 15 minutes à une température supérieure à 56 °C. Il faut un équipement spécial pour maintenir les anches à une température suffisante pour tuer le virus mais assez basse pour ne pas les brûler. Certains fours ménagers ont un réglage minimum de température à 80 °C, d’autres peuvent descendre jusqu’à 65 °C.

Nous avons placé des copeaux de taille au four à 80 °C pendant 20 minutes et observé, au microscope, que les cellules de la surface avaient légèrement bruni. Un fabriquant d’anches a obtenu de bons résultats en chauffant ses anches de basson à 65 °C pendant 20 minutes dans leurs tubes d’expédition. Les tests de jeu auxquels il a ensuite procédé n’ont pas montré d’altération du son ni des qualités de jeu des anches. Nous n’avons pas refait cette expérience. Il est probable que l’exposition à 65 °C n’a que peu ou pas du tout d’effet sur les roseaux, mais il paraît prudent de ne pas dépasser cette température.

Quarantaine

Une étude publiée le 17 mars dans le New England Journal of Medicine indique que le SARS-CoV-2 pourrait survivre jusqu’à 24 heures sur le carton. Comme ce matériau est principalement composé de cellulose, comme le roseau, le comportement du virus sur les anches pourrait être similaire. Cela dit, nous ne savons pas si l’humidité de l’anche pourrait prolonger la persistance du virus. Cette même étude montre que le SARS-CoV-2 pourrait persister jusqu’à 72 heures sur l’inox et le plastique. Par sécurité, nous pensons que trois jours seraient suffisants pour que le coronavirus soit éliminé sur les anches expédiées par le fabricant mais, dans la mesure où il s’agit d’un nouveau virus et où il n’existe pas de données spécifiques sur le roseau, on peut attendre encore plus longtemps.

Au demeurant, bien que SARS-CoV-2 ne résiste effectivement pas au passage du temps, d’autres agents pathogènes supportent beaucoup mieux un séjour en dehors du corps humain et peuvent rester en sommeil pendant des années. Il est donc important d’utiliser d’autres méthodes de désinfection.

Effets sur les anches

Tube d’anche

Nous avons testé tous les tubes que nous vendons pour voir si l’un des désinfectants recommandés réagissait avec le métal, la colle ou le liège.

Pour cela, nous les avons laissés tremper pendant 1 minute, 10 minutes, 1 heure et 9 heures. Nous avons constaté qu’il n’y avait pas de réaction visible avec le tube après 10 minutes de trempage dans les solutions, hormis un léger palissement du texte imprimé sur le liège. Les tubes que nous

avons laissé tremper pendant 9 heures ont été très abîmés : ternissement du métal, décollement et/ou blanchiment du liège. Voici quelques tableaux qui résument nos résultats. On notera que les tubes d’anche Rigotti et Lorée sont fabriqués par Chiarugi.

Éthanol

Nous avons utilisé de l’Everclear 151 (75,5 %) non dilué comme éthanol. Bien que cette solution ait eu le plus fort effet sur le collage du liège sur le tube, on notera que les différents fabricants utilisent des colles différentes et que certaines marques sont moins affectées par l’éthanol, par exemple Bonazza.

Alcool éthylique

1 minute

10 minutes

1 heure

9 heures

 

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Liège

Encre

Métal

Glotin

 

 

 

 

décolorée

 

décollée

effacée

 

dissociée

 

effacée

 

Pisoni

 

 

 

 

décolorée

 

 

décolorée

 

dissociée

 

décolorée

 

Bonazza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

légèrement

décollée

 

 

 

Chiarugi

 

 

 

 

 

 

Très décollée

 

 

dissociée

 

 

 

(les tubes d’anche Rigotti et Lorée sont fabriqués par Chiarugi)

 

Alcool isopropylique

Nous avons utilisé une solution d’isopropanol à 70 % du commerce. Bien que cet alcool ait réagi avec la colle de la même manière que l’éthanol, la réaction a été beaucoup plus lente.

Alcool

isopropy-lique

1 minute

10 minutes

1 heure

9 heures

 

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Liège

Encre

Métal

Glotin

 

 

 

 

décolorée

 

Un peu décollée

décolorée

 

dissociée

 

effacée

 

Pisoni

 

 

 

 

décolorée

 

 

décolorée

 

dissociée

 

décolorée

 

Bonazza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiarugi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dissociée

 

 

 

 

Peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée)

Une solution d’eau oxygénée à 3 % achetée récemment a été utilisée pour cet essai. Dans l’ensemble, c’est l’eau oxygénée qui produit le moins d’effet sur les tubes d’anche que nous vendons et que nous avons testé. Toutefois, nous avons noté une forte réaction avec un tube sans marque d’un élève qui se trouvait parmi nos échantillons : la colle a commencé à perdre son pouvoir adhésif en une heure et le liège s’est complètement décollé en une journée. Quelle que soit la méthode de désinfection que vous choisissez, faites d’abord des essais.

Peroxyde

d’hydro-gène

1 minute

10 minutes

1 heure

9 heures

 

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Liège

Encre

Métal

Glotin

 

 

 

 

décolorée

 

 

 

 

légèrement

décollée

légèrement décolorée

 

 

Pisoni

 

 

 

 

décolorée

 

 

 

 

 

légèrement décolorée

 

 

Bonazza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

légèrement décolorée

 

 

Chiarugi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

légèrement décolorée

légèrement décolorée

 

 

 

Eau électrolysée

Nous avons utilisé un électrolyseur de la marque Force of Nature et avons immergé les tubes d’anche dans l’eau électrolysée dans les dix minutes suivant l’électrolyse. Parmi toutes les solutions, l’eau électrolysée est la seule qui ait produit un effet sur le métal, causant une décoloration au bout de 9 heures. La colle commence également à perdre son pouvoir adhésif après 9 heures de trempage, sauf pour les tubes Pisoni.

Eau

électrolysée

1 minute

10 minutes

1 heure

9 heures

 

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Encre

Métal

Colle

Liège

Encre

Métal

Glotin

 

 

 

 

 

 

 

effacée

 

un peu décollée

un peu

décoloré

effacée

terni

Pisoni

 

 

 

 

 

 

 

décolorée

 

 

un peu

décoloré

effacée

terni

Bonazza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très légèrement

décollée

un peu

décoloré

effacée

terni

Chiarugi

 

 

 

 

 

 

un peu

décollée

 

 

décollée

un peu

décoloré

effacée

terni

 

Important : certains désinfectants ont aussi des propriétés décolorantes. Faites un essai avec votre fil avant de tremper vos anches.

Roseau

Afin d’évaluer les effets de différentes méthodes de désinfection sur le roseau, nous avons immergé des copeaux de taille dans les différentes solutions avant de les examiner au microscope pour rechercher une éventuelle dégradation de la paroi des cellules. Nous avons aussi trempé trois anches dans chaque solution, pendant plusieurs fois le temps recommandé par les CDC pour la désinfection des surfaces, en les essayant avant et après le trempage pour voir s’il y avait un changement.

Examens au microscope

Lame avec fragment carré de canne provenant d’un copeau de taille

 

Nous avons examiné attentivement les faisceaux vasculaires et les cellules du parenchyme après une immersion prolongée dans l’éthanol, l’isopropanol, l’eau oxygénée, l’eau électrolysée, ainsi qu’après un traitement par la chaleur, en recherchant les dégradations. Nous avons remarqué que dans ce petit copeau, il fallait un certain temps pour que le liquide remplisse toutes les poches d’air visible. Les seuls échantillons visiblement modifiés étaient ceux exposés à la chaleur (79 °C pendant 20 minutes) : ceux-là étaient légèrement brunis, notamment les fragments du parenchyme dépassant de la surface du roseau après avoir été décollés par l’outil de taille.

Examen des cellules de roseau montrant les faisceaux vasculaires

et les cellules du parenchyme au-dessus et en-dessous.

 

Essayages

Il est difficile de tirer des conclusions définitives de simples essais de jeu, vu le nombre de variables qui rendent une anche jouable ou injouable. Nous avons testé trois anches avec chaque solution et aucun de nos essayages n’a révélé de changements attribuables à une autre cause qu’un trempage prolongé (voire excessif). La différence la plus prononcée était audible avec les anches trempées dans l’eau électrolysée, mais peut-être seulement parce que celles-ci ont trempé plus longtemps (20 minutes) que dans les autres solutions. Un trempage de cinq minutes dans l’alcool isopropylique ou éthylique n’a produit aucun changement, pas plus apparemment qu’un trempage de dix minutes dans l’eau oxygénée.

D’après les examens au microscope et les essayages, nous pensons qu’il y a peu de risque d’endommager les roseaux avec les solutions que nous avons testées, en respectant les durées de trempage recommandées.

En pratique

 

Tout cela est très réconfortant pour le facteur d’anches professionnel, qui a le temps de laisser tremper ses roseaux assez longtemps ou de les chauffer au four, mais qu’en est-il des essayages d’anches pendant les cours ? Toutes ces méthodes demandent un certain temps. La plus rapide, comme nous l’avons vu, est un trempage d’une minute dans l’alcool suivi d’un rinçage rapide. Toutefois, parce que le roseau est poreux, le temps de contact recommandé par les CDC doit être allongé. Il n’y a évidemment pas eu, pour l’instant, d’essais indiquant quel temps de trempage est suffisant pour le roseau. En outre, le Dr Adam Schwalje, conseiller médical de l’IDRS, et le Dr Peter Krug ont noté que les sécrétions respiratoires étaient pleines de protéines et autres substances qui protègent les virus d’une inactivation immédiate, et que les pores du roseau contiennent des bulles d’air qui ne cèdent pas facilement au trempage. Il sera peut-être nécessaire d’examiner d’autres méthodes de nettoyage avant d’obtenir une désinfection efficace. Pour l’instant, par conséquent, il n’y a pas eu de recherches spécifiques sur le temps nécessaire pour tuer tous les micro-organismes dans une anche en roseau ni sur les autres méthodes qui pourraient être nécessaires pour nettoyer d’abord le roseau.

Nous préconisons donc, pour l’heure, de tremper l’anche dans de l’alcool isopropylique (moins coûteux), puis de la laisser sécher complètement à l’air et de la laisser au moins une semaine en quarantaine. De ce fait, l’échange d’anches pendant un cours n’est pas une bonne idée. Nous espérons que la période sans précédent que nous vivons suscitera quelques recherches parmi les fabricants.

[…]

 

Les anches vendues par Hodge Products

Bien que nos facteurs d’anches soient conscients des dangers du coronavirus et fassent de leur mieux pour veiller à la bonne hygiène des anches, l’acheteur doit, sous sa propre responsabilité, les désinfecter à nouveau dès leur réception afin d’éliminer tout doute quant à leur propreté et de pouvoir jouer sans inquiétude.

Bien que l’article soit publié sous mon nom, [...] mon fils Tim Hodge, biologiste de son état, a rédigé la partie technique et réalisé une grande partie des examens au microscope. […]

Ann Hodge est propriétaire et P.-D.G. de Hodge Products, Inc. (à Roseland, Virginie, États-Unis ; www.hodgeproductsinc.com) et hautboïste professionnelle.

Références

 

Commentaires de l’article en ligne :

Leslie Michelic

16 juillet 2020

[...] J’ai commencé à utiliser un ioniseur d’air pour CPAP3 pour désinfecter les anches de hautbois. Je mets simplement la boîte à anches ouverte dans la boîte de l’appareil (marque SoClean). Il y a un autre appareil très bien noté, le Respify [https://respify.com/collections/products/products/respify-active-air-2-…], qui est moins cher, portable et utilisable de différentes manières. Il faut placer le petit appareil dans un sac vendu séparément, ou dans une boîte en plastique. Tout ce que contient la boîte est désinfecté4. Il est important de ne pas rester près de l’appareil pendant qu’il fonctionne.

[…]

Ann Hodge

20 juillet 2020

Nous avons consulté les études générales à ce sujet. L’utilisation de l’ozone (O3) pour la désinfection des masques barrières a été testée par plusieurs chercheurs, avec d’excellents résultats. Selon le Dr Gérard Sunnen, médecin à New York et spécialiste des usages médicaux de l’ozone (de la thérapie de pointe à l’ozone à l’utilisation comme désinfectant), « l’ozone détruit les virus en diffusant à travers l’enveloppe protéique jusqu’au noyau d’acide nucléique et en endommageant l’ARN viral ». Reste à savoir combien de temps il faut pour que l’ozone pénètre dans l’épaisseur du roseau. Je pense qu’il resterait beaucoup de poches d’air et d’eau inaccessibles à l’ozone. Quand on joue, on souffle suffisamment fort dans l’anche pour que de la salive, avec tous les microbes qu’elle peut contenir, s’enfonce dans le roseau. Nous ne savons pas si l’ozone irait aussi profondément, en particulier s’il est arrêté par les particules et l’humidité.

Doug Spaniol

5 juin

[...] Je me demande ce que vaut le Sterisol, que l’on utilise souvent pour désinfecter les embouchures, les anches, etc. J’ai trouvé de bonnes informations sur le produit ici : http://www.pesticideinfo.org/Detail_Product.jsp?REG_NR=03297700002&DIST mais rien de spécifique sur son efficacité contre le coronavirus5. (Je peux dire qu’il fait rosir les roseaux si on les laisse tremper trop longtemps, mais je n’ai pas remarqué d’autres effets secondaires négatifs.)

Ann Hodge

5 juin 2020

Merci pour votre question. Chez Hodge Products, nous n’avons pas fait d’essais avec le Sterisol et ne savons donc pas quel effet il produit sur le roseau ou sur le tube d’anche. Le chlorure d’éthyldiméthylammonium, l’ingrédient actif du Sterisol, ne fait pas partie de la liste des désinfectants utilisables contre le SARS-CoV-2 de l’EPA, peut-être parce que ce n’est pas un composé utilisé couramment ou parce qu’il n’est pas efficace contre le coronavirus. Puisqu’il n’est pas dans la liste de l’EPA, nous ne pouvons pas donner un temps de trempage pour éliminer le virus sur les anches. Wet Music recommande un trempage de 10 minutes pour une désinfection générale (élimination totale des germes) et 1 minutes pour un assainissement (réduction des germes jusqu’à une concentration sans risque). Toutes les recommandations que nous avons faites permettent de désinfecter les anches et ont été spécifiquement testées contre le coronavirus.

[…]

David Colborn

1er juin 2020

La cellulose des anches ne devrait pas être affectée par une faible concentration d’acide hypochloreux, mais les protéines servant de liants seraient détruites. Je ne sais pas si Arundo donax contient des protéines. J’ai un gros stock d’anches donc, dans les faits, je peux les laisser au moins deux semaines en quarantaine avant de les vendre. J’aimerais savoir quels pathogènes peuvent persister plus de 2 semaines sur le roseau.

Ann Hodge

1er juin 2020

Oui, la canne de Provence contient des protéines. Et, selon une étude de BioMed Central, la plupart des micro-organismes causant les infections nosocomiales persistent sur les surfaces inertes pendant des semaines voire des mois. Les virus pathogènes qui persistent plus de quelques semaines sont typiquement ceux qui affectent l’appareil digestif. Les bactéries pathogènes, par exemple E. coli, et les bactéries formant des spores comme l’agent de la tuberculose peuvent persister plusieurs mois. Cet article couvre tous ces organismes : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1564025/ Cette étude a relevé des résultats inconstants sur différents matériaux, mais le matériau était indifférent dans certains cas. Nous ne savons pas dans quelle mesure ces résultats s’appliquent au roseau. Il n’en reste pas moins que nous avons là une bonne raison de continuer à désinfecter nos anches, même quand le coronavirus ne sera plus la principale menace.

M Dunn

30 mai 2020

Silverstein Works vend une boîte à anches appelée Reedcure, équipée d’une lampe à UV ; elle coûte assez cher et je ne sais pas si elle est efficace.

Ann Hodge

D’après nos recherches de sites Web, je doute qu’une boîte à anches à UV soit efficace. Il existe trois types de rayonnement UV et il faut les longueurs d’onde des UVC pour éliminer les virus tels que le virus de la grippe ou le coronavirus. Les informations disponibles sur la boîte de Silverstein ne précisent pas la forme ni la longueur d’onde des ultraviolets utilisés, et il y est seulement question d’éliminer les bactéries. Les recherches prouvant l’efficacité des UVC ont été menées sur des surfaces exposées et imperméables ; leurs résultats ne sont pas  transposables aux anches, vu la forme et la porosité de celles-ci. Des tests sur du bambou indiquent que les UVC ne pénètrent pas dans les fibres. Nous en concluons qu’ils ne peuvent pas éliminer les pathogènes qui ont pénétré dans le roseau. En outre, l’application externe d’UVC ne désinfecterait pas du tout l’intérieur de l’anche. Enfin, on sait que les UVC peuvent provoquer des lésions de la peau et des yeux et il peut être dangereux d’utiliser des lampes à UVC sans précautions adéquates. Nous aimerions bien pouvoir désinfecter nos anches en moins de 40 secondes, comme cela peut se faire avec les UVC d’après certains articles en ligne, mais nous avons besoin d’une solution qui agisse sur toute l’anche, à l’intérieur comme à l’extérieur.

https://www.bbc.com/future/article/20200327-can-you-kill-coronavirus-wi…

https://www.latimes.com/science/story/2020-04-14/how-uv-light-may-prote…

https://www.americanultraviolet.com/germicidal-healthcare-solutions/ult…

[…]

 

https://www.idrs.org/forums/topic/how-to-sterilize-reeds/

Question du 8 janvier 2008 et réponses dans les semaines qui ont suivi :

Y a-t-il un moyen d’assainir/de stériliser les anches sans les endommager ? J’ai vu qu’il y avait

quelques solutions dans le commerce, est-ce qu’elles fonctionnent ?

8 janvier 2008

J’utilise depuis des années une solution d’une part d’eau de Javel pour 9 parts d’eau, sans effetsdélétères sur les anches ni sur les musiciens.

16 janvier 2008

J’ai entendu dire que le Sterisol marchait bien. On le trouve habituellement dans les magasins de musique, ou bien on peut le commander en ligne. Le seul problème est que les anches deviennent rouges si on les laisse tremper trop longtemps. J’ai oublié une fois une anche toute une nuit dans du Sterisol et elle était teintée de façon indélébile le lendemain. Elle jouait bien, malgré cela. Avec le Sterisol, je n’ai jamais été malade après avoir attrapé les microbes de quelqu’un d’autre, mais je n’ai jamais vraiment cherché à vérifier…

12 septembre 2008

Mon professeur de basson a un ticket avec son dentiste qui lui permet d’obtenir un bain de bouche sur ordonnance, prescrit uniquement avant une grosse opération dentaire. Par chance, on m’a prescrit le même bain de bouche après mon opération des dents de sagesse à l’été 2007. En revanche, le chirurgien n’a pas du tout voulu m’en marquer un deuxième flacon. C’est un produit qui s’appelle Peridex6. [...]

Bonne chance pour obtenir un renouvellement d’ordonnance.

13 septembre 2008

Une solution bon marché et pratique : une part d’eau de Javel et neuf parts d’eau. Cela tue à peu près n’importe quoi et si on rince bien, l’anche ne garde pas de goût.

13 septembre 2008

Cela fait un peu « vieille école » mais je trempe mes anches dans un verre de vodka avant de les

expédier. Jusqu’à présent, personne ne s’est plaint ! (Mais cette méthode ne convient évidemment pas pour les élèves mineurs.)

13 septembre 2008

On peut se procurer de la Listerine7 peu aromatisée ou un générique et la mélanger avec l’eau. Ça n’a pas aussi mauvais goût que la javel !

Un jour, je me suis servi de javel pour éliminer des moisissures sur des roseaux taillés... Un conseil : si vous voulez utiliser de la javel pour vos anches, portez une chemise à laquelle vous ne tenez pas !

14 septembre

La Listerine mentholée ou un équivalent a moins mauvais goût, mais il faut rincer ces antiseptiques sous l’eau du robinet pendant au moins une minute pour éliminer les « arrière-goûts ». Ce n’est pas facile quand on n’enseigne pas à la maison. Quelqu’un aurait des idées pour les enseignants qui ne restent pas chez eux ?

3 octobre 2008

Une solution diluée de peroxyde d’hydrogène peut marcher mais, comme avec la javel, il faut rincer et RINCER encore après. En Angleterre, il y a un très vieux produit qui s’appelle T.C.P8 ., que toutes les mères de famille du pays utilisent pour traiter les maux de gorge et les aphtes, et même les genoux écorchés. La vraie panacée qu’on trouve dans toutes les armoires à pharmacie. C’est vrai que ça sent le bloc opératoire, mais il y a pire. Il suffit de laisser tremper l’anche une minute et de rincer pour avoir des anches propres, ou au moins hygiéniques, et vous soignez votre chat dans la gorge par la même occasion.[...] J’ai entendu parler de bains de nettoyage aux ultrasons pour les anches, mais je n’en sais pas plus. Quelqu’un peut-il nous éclairer ?

3 octobre 2008

J’ai un nettoyeur à ultrasons acheté chez Crispin’s Creations9 pour mes anches et il marche vraiment bien. Il est vendu avec une solution nettoyante qui stérilise les anches et aide à décrocher les particules d’aliments des fibres.

9 octobre 2008

Moi aussi, je trempe mes anches dans la vodka, sur le conseil de mon ancien professeur. La quantité ingérée est négligeable (si vous vous inquiétez pour vos élèves mineurs, il suffit de tremper l’anche dans la vodka, puis dans l’eau pour la rincer), c’est beaucoup moins cher que beaucoup d’autres produits que j’ai essayé, mais il faut prendre garde si on a les lèvres gercées ou crevassées en hiver car il va sans dire que cela pique un peu. Une collègue utilise de l’eau oxygénée quand elle échange des anches au cours des leçons. Bien que je ne pense pas que cela « stérilise » véritablement, elle n’a encore refilé aucune maladie à son professeur, ni lui à elle, en trois ans de cours.

10 octobre 2008

Dix secondes sous l’eau du robinet très chaude (au moins 50 °C) élimineront la plupart des microbes. Tenir le liège vers le haut. Finir en rinçant l’extérieur, côtés compris. Laisser la boîte ouverte pour que le roseau sèche complètement. L’alcool isopropylique à 70 % marche aussi bien que la vodka et coûte largement moins cher. Tremper, égoutter, rincer.

18 mai 2009

L’eau oxygénée devrait bien marcher. Je m’en sers pour nettoyer mes anches de hautbois et les prolonger. Il suffit de les tremper 30 secondes environ, puis de les rincer à l’eau.

[…]

 

https://www.youtube.com/watch?v=Ci2bgOutNfI

Chaîne YouTube « Jones Double Reed Quick Tips » (Jones Double Reeds, Spokane, États-

Unis)

 

Désinfecter les anches de basson

avec Lynne Feller-Marshall

Tout le monde tombe malade. Il n’y a personne, parmi vous qui regardez cette vidéo, qui n’ait été malade au moins une fois dans sa vie.

Et quand on est malade et qu’on joue d’un instrument à anche, on peut entretenir la maladie.

Pour faire œuvre de salubrité publique, je vais vous donner une méthode rapide et facile pour désinfecter vos anches (et, si vous jouez du basson, votre bocal), et aussi votre boîte de trempage, qu’il ne faut pas oublier.

Ce n’est pas difficile, avec de l’alcool pour frictions10. J’aime beaucoup la variante parfumée à la gaulthérie couchée, qui sent moins l’hôpital11.

Versez trois ou quatre centimètres d’alcool dans votre boîte de trempage. Plongez-y l’anche, comme pour la mouiller, placez-la sur son tube comme d’habitude. Laissez tremper 15 à 20 secondes.

Égouttez, et puis je vous assure que vous penserez à bien rincer l’anche, dedans et dehors, pour enlever tout cet alcool. Laissez sécher l’anche, mettez le couvercle sur la boîte de trempage et secouez-la, parce qu’elle aussi peut contenir des bactéries.

Dernière chose à faire : désinfecter le bocal. Pour cela, fermez le trou de la clef de bocal avec le pouce, versez de l’alcool dans le bocal jusqu’à ce qu’il sorte à l’autre bout. Laissez-en déborder un peu sur le liège, qui peut aussi retenir des bactéries. Dégagez le trou de la clef de bocal et laissez l’alcool goutter le long du bocal, laissez bien couler jusqu’à l’autre extrémité, là où vous mettrez votre anche. Videz l’alcool et rincez à nouveau, rincez aussi votre boîte de trempage et son couvercle […]

Commentaire (il y a 5 ans) :

« Je recommande les produits pour le nettoyage des appareils dentaires (Polident, Efferdent12)... L’effervescence extrait la crasse et les particules des fibres et revitalise l’anche. On peut aussi les utiliser pour nettoyer le bocal. »

 

https://www.georgrieger.com/en/riegerclean/riegerclean-rc50.html

 

RiegerClean RC50, solution désinfectante, 50 ml

€ 4,83 TTC, frais de port en sus

Délai de livraison 1 semaine*

RiegerClean permet une désinfection en profondeur, rapide et sans danger.

RiegerClean est efficace contre presque tous les virus et bactéries connus.

RiegerClean est de pH neutre, non toxique, non corrosif et non irritant

  • sans alcool

  • sans additifs chimiques

  • intrants pour l’agriculture biologique vérifiés

  • application rapide et facile

Pulvériser sur l’anche ou remplir un petit récipient et immerger l’anche pendant au moins 30 secondes.

 

Composition : Concentré RAFIlythe®

[...] Principes actifs :

100 g de concentré RAFIlythe contiennent 0,048 g d’hypochlorite de sodium (Na+OCl)13, 0,008 g d’oxygène (O 2), 0,004 g d’ozone (O 3) de l’eau déminéralisée (H2O) et du sel activé par voie électrochimique.

Fiche de données de sécurité du RAFIlythe1, section 3 « Composition » :

Cette substance est du chlore actif produit par électrolyse à partir de chlorure de sodium (redéfini sur

la base de : chlore actif fabriqué par la réaction d’acide hypochloreux et d’hypochlorite de sodium

produits in situ). NaCl 0,26% ; acide hypochloreux (HClO) + ion hypochlorite (OCl) 0,05%,

pH ~ 7,2.

 

Fiche de données de sécurité du RAFIlythe14, section 3 « Composition » :

Cette substance est du chlore actif produit par électrolyse à partir de chlorure de sodium (redéfini sur la base de : chlore actif fabriqué par la réaction d’acide hypochloreux et d’hypochlorite de sodium produits in situ). NaCl 0,26% ; acide hypochloreux (HClO) + ion hypochlorite (OCl) 0,05%, pH ~ 7,2.

 

Note : les résultats d’une étude de recherche vétérinaire semblent confirmer le pouvoir virucide de ce produit (P. Maris, Efficacité virucide de huit désinfectants contre les pneumovirus, coronavirus et parvovirus. Annales de Recherches Vétérinaires, INRA Éditions, 1990, 21 (4), pp. 275-279. hal-0090194915). Cependant, dans cette étude, la concentration virucide sur les coronavirus avec du NaOCl à 1° de chlore est de 0,05 %... mais doit être augmentée à 0,5 % en présence de matière organique (les enzymes et glycoprotéines de la salive !).

 

1L’Everclear est un alcool rectifié de maïs, vendu aux États-Unis. J’ignore si on peut trouver de l’éthanol sous une forme aussi virile sur le marché des spiritueux en France, et il est difficile d’obtenir de l’alcool à 90° en pharmacie... Cela dit, si vous connaissez quelqu’un qui a un privilège de bouilleur de cru, je note que le trois-six titre 84° et pourrait donc être utilisé... mais pas l’eau-de-vie ordinaire qui ne titre que 49°, excusez du peu.

2Wikipédia : Chez l’humain, l’eau oxygénée est faiblement toxique grâce aux peroxydases qui la décomposent naturellement. Elle peut quand même induire des effets irritants ou caustiques sur la peau et les yeux. Elle peut aussi engendrer des eczémas et des réactions phototoxiques.

3Système de traitement de l’apnée du sommeil par pression positive continue.

4À l’ozone, d’après la description de l’appareil.

5 Notamment l’ingrédient actif : chlorure de 2-(2-(p-(diisobutyl)phénoxy)éthoxy)éthyldiméthylammonium à une

concentration de 0,94 %.

6digluconate de chlorhexidine à 0,12 %

7éthanol + menthol, thymol, salicylate de méthyle et eucalyptol

80,175 % de phénol + 0,68 % de composés phénoliques. Le phénol est effectivement un antiseptique historique (et

toxique pour les chats, entre autres inconvénients qui font que « sans phénol » est devenu un argument de vente :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Phénol_(molécule)), mais des tests de désinfection des surfaces sur d’autres types de virus

n’ont pas donné de résultats probants (entre autres, Journal of Applied Microbiology,99,279–284, doi:10.1111/j.1365-

2672.2005.02601.x)

9http://www.CrispinsCreations.com, mais le site ne répond plus et il semble que Crispin’s Creations soit à présent une

pépinière...

10Éthylique ou isopropylique ? 70° ou 90° ? Je n'arrive pas à lire l'étiquette mais ce n'est pas très important. Apparemment, tout se vaut.

11À la gaulthérie, je ne sais pas si on a ça sous nos longitudes, mais l’alcool camphré à 70° sent légèrement comme la gaulthérie, si on aime ça.

12... qui sont seulement antibactériens, pas virucides !

13L’hypochlorite de sodium, c’est l’eau de Javel. Il serait intéressant de savoir quelle est la concentration de chlore actif (on peut avoir 9,6 % ou 2,6 % dans l’eau de Javel de ménage), qui détermine le pouvoir désinfectant, sachant que le produit contient un peu moins de 0,05 % en poids de NaOCl

French

Aggiungi un commento

Il codice della lingua del commento.
CAPTCHA Questa domanda è un test per verificare che tu sia un visitatore umano e per impedire inserimenti di spam automatici.