La lettre du Président Pierre Cathelain

Lettre envoyée aux adhérents suite à l'arrivée à la tête de Fou de basson par le président


Villeurbanne, le 13 juin 2013

Chers amis,

Quelques mots pour mon arrivée à la tête de Fou de Basson... il y a maintenant un peu plus d'un mois !

C'est avec plaisir, mais aussi avec un peu d'appréhension que je prends la présidence de l'association, à la suite de Franck. Ce n'est pas une mince affaire !
Fondateur de Fou de Basson en 1988, Franck a su donner une impulsion en créant cette association dans un "paysage" qui n'était pas facile : à l'époque, nous sortions juste des conflits basson/fagott. Il a aussi donné un esprit, une "marque de fabrique" en insistant sur la place des amateurs, de la pédagogie, de la création.
    Cela fait maintenant plus de 20 ans que nous nous connaissons, de par nos études "bassonistiques" mais aussi par amitié, et 15 ans que j'ai rejoint l'association ! Nous avons travaillé ensemble à défendre Fou de Basson, son esprit, sa convivialité, à réfléchir sur ce qu'est et doit être une association pour notre instrument. Refaire le monde du basson et de son enseignement, parler projets, site internet... tous ces échanges étaient très riches... Je crois qu'ils le seront encore... On ne se refait pas !!
    Franck quitte la présidence mais ne quitte pas l'association. Je sais qu'il sera toujours présent. Nous avons besoin de son expérience, de son énergie...
Merci beaucoup Franck !

    Mais quel est cet esprit Fou de Basson ? Qu'est-ce qui fait l'originalité de Fou de Basson, sa spécificité ?
    Peut-être faudrait-il rappeler ce qu'est avant tout une association selon la loi de 1901 : « un groupement de personnes volontaires réunies autour d’un projet commun ou partageant des activités, mais sans chercher à réaliser de bénéfices. »
    Il me semble que Fou de Basson représente bien cet esprit de « volontaires », autour de projets, de partages... Fou de Basson, c'est être au service de tous, Amateurs comme Professionnels, avec beaucoup de convivialité (au travers des stages-rencontres, des colloques...). Mais c'est aussi être dans le partage des connaissances, des ressources, dans la réflexion, dans les échanges d’expériences...
On pourrait sûrement en dire beaucoup plus...

    L'avenir de Fou de Basson ?
    Une tâche essentielle sera de continuer à faire vivre l'association, maintenir le « cap », s’appuyer sur l’expérience acquise pour la mettre au service de nouveaux projets... mais aussi de la faire évoluer... Ce sera bien sûr avec le site, qui est une part importante dans la vie et le fonctionnement de l'association, et qui continuera sa « mue » engagée depuis quelques mois (graphisme, médiathèque, annuaire...), avec les stages-rencontres organisés chaque année, et avec le prochain colloque, prévu pour 2016.
    N'oublions pas le journal, toujours un peu compliqué à boucler... souvent par manque de temps et de « bonnes âmes » pour le fabriquer, mais qui reste un lien important pour l'association, ainsi que la newsletter, qui devrait reprendre du service sous peu... Nous aurons besoin de « plumes » (ou plutôt de claviers !) pour avancer sur ces derniers points dans les prochaines semaines...
    Enfin, je reprends volontiers ici l'idée de Franck : c'est aussi à chacun des membres de Fou de Basson, c'est-à-dire à vous adhérents, de proposer des idées, vos envies... Donc n'hésitez pas !

    Il existe plusieurs associations autour du basson, nous devons en tenir compte... La "concurrence" a parfois du bon ! Cela nous oblige à nous remettre en question, à nous « bouger »... Cependant nous devons continuer à garder des contacts, continuer les partenariats, travailler ensemble quand cela est possible (comme lors des prochaines READ qui auront lieu à Epinal, en octobre 2013). Et si un jour, l'idée d'une fusion est d'actualité, je n'y serai pas réfractaire, mais pas à n'importe quel prix ! Bien sûr les adhérents auront alors leur mot à dire, et je respecterai leur choix.
    Chaque association a ses spécificités, ses qualités, représente des membres... Même si nous pouvons parfois être désolés qu'avec peu de bassonistes en France, il y ait tant d'associations, les choses sont ce qu'elles sont et nous devons faire avec !

    Fou de Basson vient de fêter ses 25 ans, avec beaucoup de vitalité, avec un projet marquant autour de la création, avec ce travail auprès des compositeurs entrepris depuis maintenant plusieurs années. Et même si nous aurions aimé un plus grand nombre de participants..., ce fut un moment fort pour tous : bassonistes, exposants et intervenants... C'est le reflet du dynamisme de notre association... Faisons le pari de nous retrouver dans 25 ans !

    Pour terminer, je tiens à remercier toute l'équipe Fou de Basson, pour son soutien, son investissement, son énergie, son enthousiasme...
Vous pourrez compter sur moi pour continuer à faire avancer notre association...


    Bien à vous
    
            Pierre Cathelain