Equilibrage des anches

Voici la traduction française de " l'équilibrage des anches " du bassoniste suédois C. Davidsson. Nous vous conseillons vivement de visiter son site, il regorge d'infos: discothèque, dessins humoristiques...

Vous pouvez passer beaucoup de temps à gratter et à ajuster des, anches avec aucun ou seulement un minimum de résultat. Vous pouvez aussi y passer un minimum de temps pour un résultat maximum. Alors, bien sur, vous devez savoir où gratter/ajuster etc.

Mais la chose la plus importante est que vous ayez une approche méthodique, afin d'avoir une vision d'ensemble tout en portant votre attention sur ce que vous êtes en train de faire. Vous apprendrez ainsi de vos erreurs et développerez votre connaissance et votre habileté de façon à obtenir vos anches exactement comme vous les voulez.

Diagnostique

D'abord, l'anche que vous êtes sur le point d'ajuster nécessite un diagnostique. Il ne suffit pas que vous la mettiez au rancart en vous contentant de penser qu'elle est mauvaise, parce que l'anche la plus impossible peut avoir une fin heureuse, et vice versa.

OK, vous ne sentez pas bien cette anche, mais qu'est-ce exactement à propos de cette anche qui ne vous va pas ? Il peut n'y avoir qu'une seule chose, ou y en avoir plusieurs, ou l'anche entière s'avérer être carrément un immense gâchis. Si c'est seulement par exemple l'attaque d'une note qui n'est pas bonne, vous devez seulement gratter/ajuster la zone ou les zones qui influencent l'attaque/le coup de langue.

Mais s'il y a plus que cela, il est, temps d'être méthodique et de résoudre les problèmes un par un.

Quand vous jouez une anche vous pouvez probablement dire tout de suite si cette anche est trop dure, trop tendre, trop sombre, trop claire, trop lourde dans le registre aigu, trop lourde dans le registre grave, trop brillante etc. Vous prenez des mesures pour corriger tous les problèmes dans l'ordre où ils se présentent.

Équilibre

Il est important de savoir que tout est en rapport, et que c'est l'équilibre entre toutes les corrections qui vous donnera une meilleure anche. Souligner que si vous grattez ici le résultat sera ceci et que, si vous grattez là le résultat que sera cela est facile, je vous le montrerai dans les dessins ci-après.

Ce qui est plus difficile, c'est d'obtenir un équilibre dans cette anche, ce que vous réussirez, soit par pur coup de chance, soit si vous développez le sens du degré jusqu’au-quel vous devez faire telle chose ou telle autre à vos anches. Ce sens pour les anches, vous seul pouvez le développer. Toutefois, avec un atout majeur si vous êtes stratégique, si vous ne grattez pas trop à la fois et avec l'aide des dessins ci-après, avec le temps vous pourrez encore vous développer à travers vos propres découvertes.

Grattez avec votre œil ! Veillez, où que vous grattiez, à ne pas obtenir de creux ni d'arêtes. Il devrait y avoir une jonction progressive entre les parties que vous avez ajustées et celles que vous avez laissées telles quelles. Équilibrez du milieu de l'anche vers les bords. Trop épais au milieu et trop fin au bord par exemple vous donnera une anche qui résiste partout. Utilisez votre œil et veillez à ce qu'elle soit partout régulière, harmonieuse et satinée.

Apprenez à connaître la façon dont les différents roseaux réagissent a des grattages similaires. Faites toujours en sorte de conserver en l'état les qualités dont vous êtes satisfait, et faites en des points de repère pour les choses dont vous n'êtes pas satisfait.

Outils

Utilisez votre imagination quand il s'agît d'outils. il est important que vous ayez des outils avec lesquels vous ayez plaisir à travailler et qui conviennent aux différentes phases du travail.

Les outils de base sont un mandrin, un équarrissoir, une languette, un couteau et une pince.

Le mandrin ne sera pas trop long, sinon il risque de toucher la languette a l'intérieur de l'anche.

La languette devra être assez large pour que l'anche entière tienne dessus.

Le couteau devra être un couteau à anches, mais d'autres couteaux conviennent aussi bien à condition de ne pas être trop gros, de bien tenir dans la main et, d'être faciles à aiguiser.

La pince doit être petite, et pas trop épaisse, de façon a ce que vous puissiez atteindre de petites surfaces.

Du papier de verre résistant à l'état humide avec une surface très unie (P1000) est une aide précieuse pour lisser la surface de l'anche et quand vous avez besoin d'ajuster la pointe.

Une lime à ongle en métal est excellente par exemple pour limer les bords de l'anche.

Un couteau avec une lame courbe facilite la précision de grattage dans les petites surfaces.

Ci-après vous trouverez un chapitre sur le dépistage des défauts puis une description de ce qui arrive (ou pourrait arriver) si vous ajustez les différents points de l'anche, et pour finir, les dessins des points de grattage d'anches.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à vous dire: ...Bonne Chance !

Dans la description ci-dessous, j'indique les différentes façons de vous approcher de ce dont manque votre anche. Cela ne signifie pas que vous deviez appliquer tous les remèdes à chaque point, ne faites cela que dans les cas les plus désespérés. Les solutions ci-dessous sont dans l'ordre que je trouve approprie. Faites alterner plusieurs façons d'atteindre le but désire car toute correction a ses effets secondaires et quelques uns de ces effets secondaires peuvent être mis dans la balance pour arriver à ce que vous voulez faire de votre anche.

Si l'anche est trop dure :

Veillez à ce que le milieu de l'anche (15) ne soit pas trop épais par rapport aux bords.

Si c'est le cas grattez ici. Si vous avez trop de bois sur votre anche, commencez à gratter uniformément l'anche entière ( 8 ).

Essayez de discerner si par exemple le registre aigu devient léger et le registre grave devient lourd ou vice versa.

Arrêtez ensuite et grattez un peu plus sur les surfaces dont vous n'êtes pas satisfait.

Si le roseau est très dur, vous pouvez en dernier ressort plonger l'anche entière ( 8 ) dans de l'eau bouillante pendant environ 10 secondes.

Trop tendre:

Si l'anche n'est tendre qu'en partie, essayez de tirer et de resserrer la première et la deuxième bagues (10), (11).

Si cela ne suffit pas. pincer l'anche des deux côtés juste derrière la première bague au point (14).

Si l'anche est très tendre, alors couper la pointe d'environ 0,5 a 1,0 mm.

Trop lourde dans le registre grave:

Gratter la partie arrière (3).

Vous pouvez aussi pincer sous et sur la deuxième bague (13).

Jusqu'à un certain point, cela aide à gratter les coins externes sur le point (18), mais cela rend également les notes aiguës plus faciles.

Le point (1) facilite un peu les graves, mais libère surtout l'anche dans son ensemble.

Trop lourde dans le registre aigu :

Gratter au point (21).

Resserrer et pincer la deuxième bague des deux côtés (11).

Gratter au point (2), mais si cela ne suffit pas également aux points (7) et (1 8).

Si besoin est, équarrissez l'anche ou coupez la.

Son trop sombre:

Commencez par gratter la pointe régulièrement et entièrement (9).

Veillez à ce que le « cœur » au point (4) ne soit pas trop épais par rapport aux surfaces avoisinantes. Prenez en peu a la fois ici, puisque vous perdez « du son » et de la stabilité, mais d'un autre côté, vous gagnez en liberté et flexibilité.

Si plus de grattage est nécessaire, commencez par le point (7). Pincez des deux côtés de l'anche à la deuxième bague (11).

Finalement, tirez le couteau d'un trait le long de l'anche de chaque cote du milieu absolu (19). Ce grattage ne doit être effectue qu'en dernier ressort, et pas trop.

Trop clair ou trop brillant:

Grattez les bords de chaque côté (6).

Même au point (1) qui s'étend vers le milieu et qui rend le son plus sombre.

Pincer avec une pince des deux côtés de l'anche, derrière la première bague au point (14).

L'anche aura une ouverture plus large vous pincerez pour l'amoindrir avec vos doigts devant la première bague.

Vous aurez aussi accru la résistance en pinçant au point (14).

Enfin, pincez sous et sur la deuxième bague (13).

Attaque trop dure :

Gratter avec un couteau l'extérieur de la pointe (5) et (7).

Le point (9) vous donnera une attaque plus facile et une flexibilité plus grande. Essayez aussi les points (1) et (4).

Attaque trop facile :

Pincer pour les rapprocher les deux parties de l'anche avec vos doigts et râpez (avec du papier de verre résistant à l'état humide (P1000) le bord antérieur de la pointe (17), ou coupez l'anche (0,5 mm).

Resserrez la première bague (10).

Grattez encore au point (21). Vous pouvez aussi pincer l'anche des deux côtés au point (14).

Trop bas dans le registre aigu:

Équarrissez l'anche ou coupez la.

Pincez des deux cotes de l'anche à la deuxième bague (11) et/ou pincez pour la resserrer l'anche à la première bague, point (12).

Trop haut dans le registre grave:

Pincez l'anche pour la resserrer à la deuxième bague (13).

Grattez au point (1), et si besoin est au point (3). Grattez au point (16), les « yeux ».

Que se passe-t-il quand on gratte ou ajuste les différents points?

Il y a beaucoup à dire à ce sujet et vous ferez beaucoup de découvertes personnelles. Je vais décrire en termes généraux ce qui se passe fondamentalement.

  1. Gratter ici vous donne une anche plus libre. Le son devient légèrement plus sombre et les graves y gagnent.
  2. L'attaque devient plus aisée. Plus de flexibilité dans tout le registre. Les sons importuns sont assourdis.
  3. Le registre grave est facilité.
  4. Le « cœur », le noyau du son. Trop peu à cet endroit fait s'écrouler l'anche ; trop la rend lourde avec une mauvaise attaque et sans flexibilité quand on joue legato. Essayez d'autres solutions avant de gratter ici, mais si vous devez le faire, ne grattez que peu à la fois. Le ton devient plus clair et plus faible mais plus libre.
  5. L'attaque est facilitée ainsi que le pianissimo dans l'aigu.
  6. Gratter le long des bords assourdit le son et assombrit légèrement le ton. L'anche devient plus flexible. Si vous en retirez trop ici par rapport au milieu de l'anche, un déséquilibre est créé et l'anche devient instable, rai e et résistante.
  7. Facilite le registre aigu et l'attaque. Vous obtenez également un son plus clair.
  8. Si vous râpez uniformément tout autour de l'anche cela conserve ses rapports intrinsèques, et elle devient plus légère.
  9. Facilite le registre aigu, améliore l'attaque, donne un son plus clair et plus de flexibilité.
  10. Les côtés de la première bague La première bague de devrait pas être trop serrée sous peine de restreindre les vibrations de l'anche. Si elle est trop tirée et que vous voulez une anche plus libre, relâchez la juste un peu. En pinçant l'anche des deux côtés vous obtenez une ouverture plus large, plus de résistance, un son plus sombre, et facilitez le registre grave.
  11. Les côtés de la deuxième bague. La deuxième bague devrait être tirée relativement fermement. Pincez des deux côtés et vous obtenez une ouverture plus petite, et facilitez le registre aigu.
  12. Sur et sous la première bague. Pincez les deux parties de l'anche ici pour les rapprocher et vous avez une ouverture plus petite, un son plus clair et facilitez le registre aigu.
  13. Sur et sous la deuxième bague. Pincez ici et vous obtenez une ouverture plus large, plus de volume, un legato plus facile, un son plus sombre et un registre grave plus aise.
  14. Les côtés derrière la première bague. Pincez ici et vous obtenez un son plus sombre, plus de résistance et de stabilité.
  15. « l'arrière ». Trop de bois ici vous donne une anche dure, butée. Trop peu de bois et l'anche s'effondre.
  16. Si vous râpez ici, l'anche devient plus flexible et plus vibrante. Le registre aigu est amélioré. Le son devient plus clair.
  17. Pincez la pointe pour rapprocher les deux parties avec vos doigts et râpez le bord avant si l'attaque est trop facile.
  18. Améliore l'attaque dans le registre aigu et donne un grave plus libre. Plus vous grattez vers le milieu de l'anche (les lignes marquées), plus vous obtenez un son sombre, plus de flexibilité, une meilleure attaque et un plus beau legato.
  19. Si vous avez l'impression que le son est "mort" vous pouvez, en dernier lieu tirer le couteau le long de ces lignes, mais seulement une ou deux fois. Cela donne plus de vigueur au son.
  20. Si vous avez une jauge, vous pouvez mesurer les différents points d'épaisseur de l'anche. Cette suggestion vous donne une anche bien équilibrée avec beaucoup de puissance si vous utilisez un roseau dense normal. En même temps cela vous donne une idée de l'inclinaison de la pointe de l'anche à l'arrière (en regardant sur de côté). Si vous voulez une anche plus légère, grattez juste uniformément toute la surface pour que les rapports à l'intérieur de l'anche restent les mêmes. Mesurez le milieu de l'anche (l'arrière) depuis la pointe. A 4mm du bord l'épaisseur est de 0,65mm, à 8mm du bord : 0,65mm, à 12mm du bord : 0,70mm, à l6mm du bord : 0,80mm, à 20mm du bord : 0,85mm et à 24mm du bord : 0,90mm.
  21. Retient le son, donne plus de résistance et un son plus sombre. Améliore le registre aigu.

 

equilibrage1.gif

equilibrage2.gif