L'anche de Basson : le materiel pour le grattage

Afin de monter et gratter ses anches, il faut un certain nombre d'outils spécifiques ou non au Basson.

Voici une liste non exhaustive du matériel principal. Son utilisation est fonction de la manière dont on montera le roseau pour en faire une anche de Basson (suite de l'article sur le matériel pour monter les anches)

Une lime :

Elle servira au grattage de la pointe de l'anche par exemple. Certains s'en servent pour gratter, d'autres seulement pour fignoler et peaufiner le travail. Le bassoniste peut s'équiper de limes de différents grains et de différentes formes qui lui permettront d'adapter son matériel à son type de grattage. Elles peuvent également par leur diversité, permettre des opération de grattage plus précises !

outils11.jpg

Ne pas oublier le fidèle compagnon de la lime : une vieille brosse à dent (le moins onéreux) ou une carde pour nettoyer celle-ci de la sciure de roseau qui finit par l'encrasser au court du grattage.

outils13.jpg

Un couteau :

Il sert au grattage dont il est le maître outil. Il doit être bien affûté pour gratter et non pas pour couper ; c'est à dire que son fil doit être recourbé dans le sens du grattage et à la main du bassoniste (gaucher ou droitier). Il existe donc des couteaux pour droitier ou pour gaucher. Faire bien attention lors de l'achat. Les couteaux peuvent être droits ou pliables (comme ci-dessous)... c'est à chacun de voir !

outils14.jpg

Le bon grattage dépend de l'état de l'affûtage ainsi que de la qualité de la manufacture de l'outil. Afin de pouvoir affûter son couteau correctement et en permanence, Il est donc nécessaire d'avoir le matériel adéquat comme suit :

Le cuir

outils17.jpg

La pierre

outils18.jpg

Celle-ci peut-être sèche ou à huile comme ci-dessus. La plus réputée est la pierre d'Arkansas. L'usage du couteau ou de la lime reste une affaire personnelle de bien être et de sensitif car le grattage est également une affaire de rapport au matériau que nous avons dans les mains. Cependant lorsqu'il s'agit de très jeunes apprentis, je préfère de loin la lime pour des questions de sécurité et de facilité de maniement.

Une plaquette :

Elle sert au grattage de l'anche de façon indirecte mais assure un bon support de travail. En effet, placée entre les deux palettes, elle donne un support rigide et régulier qui permet de gratter de façon fiable; le roseau ne s'enfonçant pas et ne se déformant pas.

outils15.jpg

outils16.jpg

 

Elle peut être en plastique (la deuxième - la moins chère), en fer (la première), en bois ou tout autre matériau assurant le maintien du roseau lors du grattage. Elle peut être de différentes forme selon les marques.

Du papier de verre :

Il sert à poncer la palette après le grattage au couteau ou permet d'enlever les irrégularités de grattage - ou du roseau proprement dit lorsque celui-ci est acheté prêt au montage ! Il est souhaitable d'en avoir de différents grains (qui caractérisent le degré de polissage ). Il peut également avoir un rôle (selon certains Bassonistes) d'imperméabilisation du roseau...

outils19.jpg

 

Un fait certain est que l'anche polie au papier de verre très fin est très agréable au contact des lèvres et peut se trouver adoucie dans son son. Nous verrons ceci lors des explications concernant le grattage !

Un Mandrin :

Pour bien gratter, il est nécessaire d'avoir un mandrin dit « de grattage » comme celui montrer dans le chapitre sur les outils de montage de l'anche.

Ceci pour les raisons suivantes :

  • Il permet de tenir l'anche à bonne distance du corps pour pouvoir gratter confortablement le roseau.
  • Il sert à avoir l'anche bien en main lors de l'opération de grattage et permet de tenir celle-ci de façon efficace.

L'un des mandrins utilisés pour le montage fera très bien l'affaire. Notamment celui servant à façonner le culot.