fermeture de la classe à Bayonne

Enviado por Philippe David el Jue, 07/09/2006 - 00:53
Idioma
French

Je soutiens évidemment Mr Adoff : cette situation est intolérable : la suite des évènements peut-être lourde de conséquences pour notre métier quelque soit le système de basson joué et enseigné si ce feuilleton se termine mal.

Pour ma part, je joue et j'enseigne les deux systèmes depuis trois ans : dire que cela est facile serait mentir mais c'est loin d'être insurmontable : c'est d'ailleurs très enrichissant de sortir de l'hyper spécialisation instrumentale...et de considérer notre instrument comme un intermédiaire entre l'éméteur ( le musicien ) et le récepteur ( le public ) pour transmettre le principal : la musique ( le média ) : cela n'empêche pas non plus qu'il faille aller le plus loin possible dans la technique instrumentale de chacun ; mais dans cet état d'esprit, on est plus ouvert, sensible à l'aspect musical....

bref, pour ma part , je viendrai jouer le 28 octobre 2006 au congrès de hautbois( AFH) qui se passe à Bayonne quelques pièces en trio d'anches ( ensemble Trielen ) : ce jour là, je serai assez fier de jouer avec un "fagot de palissandre"...

Philippe David professeur à l'ENM de Brest

bravo à Jean Claude Montac et à tous ceux qui réagissent !!!

Añadir nuevo comentario

El contenido de este campo se mantiene privado y no se mostrará públicamente.
CAPTCHA Esta pregunta es para comprobar si usted es un visitante humano y prevenir envíos de spam automatizado.
French